Add a cover

Informations générales  

Liens  

Alias  

  • comte de Surrey
  • Howard Henry

Note

This media has not been rated yet.
Be the first one!

Pour noter ce média ou interagir avec vos amis, créez un compte mediatly gratuit. Vous aurez également la possibilité de collaborer avec la grandissante communauté et d'en faire votre centre de divertissement numérique.

Amis qui aiment

Sign up to see which of your friends like this.

Médias liés  

Médias liant

Mediatly © 2013

Mediatly, le réseau social de la culture et du divertissement

Découvrez de nouveaux films, séries TV, livres , BD, musiques et jeux grâce à vos amis. C'est rapide, gratuit, simple et agréable !
Pour commencer à découvrir ce nouveau monde, S'inscrire gratuitement

  
Henry Howard (1517)

Cette version de la fiche est d'une langue différente de celle que vous avez choisie dans vos préférences.

Type :  

  Résumé  

Henry Howard, chevalier de la Jarretière (1516 ou 1517 – 19 janvier 1547), connu sous le surnom de « comte de Surrey », bien qu'il n'ait jamais été pair, est un soldat et aristocrate anglais, l’un des pères de la poésie anglaise de la Renaissance.

  Biographie  

Il est le fils aîné de Thomas Howard († 1554), 3e duc de Norfolk, et de sa seconde épouse, Lady Élisabeth Stafford (fille d’Edward Stafford, 3e duc de Buckingham). Il est un descendant, par ses deux parents, des rois d'Angleterre de la Maison d'York. Il fut élevé à la cour de Windsor avec le duc de Richmond, bâtard d’Henri VIII, dont il devint le beau-frère. Il hérita du titre de comte de Surrey à la mort de son grand-père en 1524, et son propre père fut élevé Duc de Norfolk.


En 1532 il accompagna en France sa cousine Anne Boleyn, le roi et le duc de Richmond, et demeura plus d'une année à la cour de François Ier. L'année 1536 fut riche en événements :outre la naissance de son fils aîné, Thomas , sa cousine Anne Boleyn fut exécutée comme coupable d’adultère et de trahison, et son plus proche ami à la cour, Henry Fitzroy, mourut alors qu'il n'était âgé que de 17 ans ; il fut d'ailleurs enterré dans l’Abbaye de Thetford, propriété de la famille Howard. Henry (qui entendait suivre l'exemple de son père et de son grand-père dans la carrière des armes) servit aux côtés de son père dans la répression du Pèlerinage de Grâce, mouvement populaire contre la dissolution des monastères.


Henri VIII, pris de paranoïa, s’imagina que Henry Howard envisageait d'usurper la couronne d’Angleterre aux dépens de son fils Édouard : il fit emprisonner le poète et son père à la Tour de Londres. Ils furent condamnés à mort pour trahison le 13 janvier 1547. Henry fut décapité le 19 janvier, et son père n’eut la vie sauve que parce que le roi Henri était mort à la date prévue pour sa propre exécution. Le fils d’Henry Howard, Thomas, devint donc directement l'héritier du titre de duc de Norfolk, et fut fait duc en 1554.

Henry Howard fut inhumé dans un spectaculaire tombeau d’albâtre en l’église de l’Archange Saint-Michel de Framlingham.


Il épousa la très belle Frances de Vere († 1577), fille de John de Vere, 15e comte d’Oxford et d’Elizabeth Trussell. Ils eurent cinq enfants :

  • Jane Howard, épousa Charles Neville, 6e comte de Westmorland
  • Thomas Howard (10 mars 1536 – 2 juin 1572), 4e duc de Norfolk, qui épousa Mary FitzAlan Margaret Audley Elizabeth Leyburne ;
  • Henry Howard (1540-1614), 1er comte de Northampton en 1604 ;
  • Catherine Howard, qui épousa Henry Berkeley, 7e baron Berkeley ;
  • Margaret Howard, née posthume, qui épousa Henry Scrope, 9e baron Scrope de Bolton.

Afficher plus

  Played movies  

  Played TV shows  

  Équipe de production    

  Sociétés de production    

  Photos    

  Vidéos  

  Critiques de presse    

  Critiques des utilisateurs

  Sources

L'ensemble ou une partie des informations contenues dans cette fiche provient de l'article Wikipedia "Henry Howard", sous la licence CC-BY-SA. La liste complète des contributeurs peut être consultée ici.